Village des collines d'Artois

De par sa situation à la croisée de climats océaniques et continentaux, de grandes structures écologiques et géologiques, le Pas-de-Calais abrite une grande variété de milieux naturels des collines d'Artois à la côte d'Opale. La tendance des grands axes routiers à suivre une topographie facile peut laisser une impression fausse à un voyageur passant par l'Artois. La grande plaine d'Artois et les paysages agricoles qui la composent semblent alors omniprésents. Si à l'est la grande plaine d'Artois se prolonge bien vers la plaine des Flandres, il n'en va pas de même en allant vers la côte.

Ce pays décrit comme plat regorge en effet de vallées et collines verdoyantes. Ces collines structurent le paysage d'Arras au Boulonnais.Le GR127 dit des collines d'Artois joint ces deux régions: le paysage ondule au gré de monts et de dépression qui brisent la vue, font disparaître la ligne d'horizon. Ici la pointe d'un clocher apparait, là un champ de blé éclaire une cuesta qui redescend brutalement vers un château. Des hauteurs, on pourrait presque ramasser de la main ces villages posés au creux d'un vallon.
Sur certains de ces versants ,les coteaux calcaires offrent des paysages atypiques, une herbe rase y pousse formant ainsi une pelouse séche , ces lieux thermophiles sont des trésors de biodiversité, ils accueillent notamment des orchidées.

Char à voile, Côte d'Opale Colline d'Artois, château médiéval Sous le soleil d'Artois

A l'approche de l'Audomarois, passée la surprise de trouver des landes en Artois, la vallée de l'Aa suit sa course jusqu'au marais.Façonné par l'homme, celui-ci s'étend sur 15 communes et offre un lieu où le temps semble ralenti. Les terrils résultent également de l'activité humaine et leur ensemble forme une chaine clairement identifiable dans l'ex-bassin minier: des triangles noirs striés de vert découpent le paysage.Comme les coteaux calcaires, leurs flancs thermophiles accueillent une biodiversité remarquable.

Le point faible est sans aucun doute son manque de paysage boisé, surtout à l'est.On trouve de beaux massifs principalement dans les collines d'Artois mais ils forment une mosaïque morcelée en zones n'excédant pas 3000 ha.Le taux de boisement de la région reste le plus faible de France. D'où l'importance de la trame verte:elle doit être la liaison entre ces différents espaces naturels. Le plan régional de reboisement a pour objectif de reboiser le territoire à hauteur de 30 %:la tâche est colossale.