Autoroute A24=Délestage de l'A1 ?

On sait qu'une nouvelle autoroute créera sans aucun doute un appel de voiture, et Les projections de trafic estiment que le délestage de l'axe Paris - Lille ne porterait que sur 6 000 des 50 000 véhicules qui empruntent l'A1 chaque jour (source:Voix du Nord,Mars 2006 ). La rapport de la cour des comptes est sans appel: «[...] la construction de nouvelles infrastructures autoroutiéres n'apporte qu'une solution temporaire aux problémes de congestion du réseau routier et autoroutier».La fuite en avant?

L'autoroute aide-t-elle au développement économique d'un territoire ?

Quant au développement économique que doit induire l'A24, on peut toujours s'interroger sur la fréquentation d'une autoroute payante, sur le développement de zone d'activité ailleurs qu'aux échangeurs, ou encore sur le taux de chomage dans le Lensois, zone hautement autoroutiere.Eclairons le propos avec les documents officiels;
Que dire de ces paragraphes du dossier de concertation A24 (page 35):[...] compte tenu de la densité des infrastuctures présentes sur le territoire de Lens-Henin-Carvin, le projet A24 apparait pour l'instant comme un élément neutre dans la stratégie de développement de son SCOT [...], les projets d'activités ne devraient pas être impactés positivement ou négativement [...] et de façon plus générale (RE A24-Apport Economique page 33) éil reste extremement délicat d'établir des corrélations précises entre l'implantation, la relocalisation d'activité ou l'évolution de l'emploi et la mise en service d'une infrastructure.».Le rapport de la cour des comptes sur le système autoroutier francais confirme cela.De plus , une autoroute renforce l'attractivité des poles les plus dynamiques.
Ce qui est sûr, c'est que l'on regardera passer les camions.

Romain Debailleul, Bilan A24 pour les collines d'Artois et la Gohelle 01/2007.


Les collines d'Artois seront saccagées.